Nouvelles & communiqués

Shawinigan : des passages ordinaires transformés en imaginaires

Des espaces urbains et publics de Shawinigan se sont transformés en installations créatives éphémères, invitant les gens à venir contempler les oeuvres tout en profitant des commerces à proximité. Passages Imaginaires et Mi Casa, Your Casa 2.0 sont les deux projets pilotes réalisés pour le moment.

C'est la Ville de Shawinigan en collaboration avec Tourisme Shawinigan qui ont élaboré ces projets visant à dynamiser les secteurs pour en faire des lieux vivants et attrayants, est-il indiqué par communiqué.

Le premier des deux, Passages Imaginaires, a été fait dans la nuit du 4 au 5 juillet dernier, alors que des artistes locaux ont pris d'assaut le centre-ville de la municipalité ainsi que des espaces près du Rocher de Grand-Mère pour mettre de la couleur à ces passages ordinaires.
Ce sont dans des espaces hors du commun pour les peintres qu'ils ont pu créer des oeuvres avec le don en peinture recyclée Boomerang, qualifiée de 100 % responsable de la Société Laurentide Shawinigan.

Traverses piétonnes, escaliers et trottoirs ont donc constitué le terrain de jeu des artistes qui les ont transformés en véritables oeuvres d'arts. Elles sont divisées entre le long de la 5e Rue de la Pointe entre Broadway et de la Station, en plus de se trouver à l'intersection de la promenade du Saint-Maurice et de la rue de la Pointe, aux escaliers qui mènent de la Station vers la ruelle Willow et près du Rocher de Grand-Mère.

Les visiteurs peuvent donc emprunter un parcours pédestre prédéfini, permettant de voir toutes les réalisations des neuf artistes qui ont participé au projet, soit Greg Cusson, Myriam Fauteux, Roxanne Lacoursière, Devon Griffiths, Louis Grandmont, Stef LaMartel, Caroline Potvin, Véronique Buisson et Émilie Duschêne. Le plan est disponible à l'Office de tourisme de Shawinigan et les détails de chaque oeuvre sont sur l'application Culture Go.

Des espaces publics ont servi de toiles pour des artistes à Shawinigan.

Le deuxième projet éphémère se trouve pour sa part au parc des vétérans sur la promenade Saint-Maurice jusqu'au 19 juillet. C'est une panoplie de structures rouges symbolisant de petites maisons ouvertes et accueillantes qui sont illuminées en soirée, est-il mentionné par communiqué.

Source : Le Nouvelliste

RSSToutes les nouvelles